Sécrétion et tumeurs neuroendocrines

Responsable : Stéphane Gasman



Issues de tous types de cellules sécrétrices d’hormones, les tumeurs neuroendocrines présentent généralement un dysfonctionnement des mécanismes d’exocytose entraînant une hypersécrétion hormonale. Ce phénomène est bien connu des médecins car l’hypersécrétion engendre des complications cliniques sévères. Cependant, les mécanismes moléculaires à l’origine de ce dysfonctionnement ne sont pas explorés. Le but de nos recherches est d’identifier ces mécanismes en utilisant, comme modèle expérimental, le phéochromocytome humain, une tumeur issues des cellules chromaffines du tissu médullo-surrénalien. Comprendre pourquoi et comment la sécrétion est dérégulée dans les tumeurs neuroendocrines nous aidera à développer des approches thérapeutiques visant à empêcher l’hypersécrétion de la tumeur et ainsi diminuer les risques cliniques associés.


Membres


Stéphane Gasman
(DR2 Inserm)

Stéphane Ory
(CRCN CNRS)

Petra Tóth
(MCU Unistra)

Nicolas Vitale
(DR2 Inserm)

Laura Streit
(Doctorante)

Claudine Boissier
(AJT Unistra)

Anne-Marie Haeberlé
(IE HC CNRS)

Audrey Groh
(IE CDD CNRS)

Collaborateurs

– Laurent Brunaud, PU-PH, Hopital Brabois, CHU NANCY.
– Didier Mutter, PU-PH, NHC Strasbourg.
– Entreprise FIRALIS, Huningue, France.
– Entreprise CAPRION, Montréal, Canada.



Publications choisies

Moog S, Houy S, Chevalier E, Ory S, Weryha G, Rame M, Klein M, Brunaud L, Gasman S, Cuny T (2018) 18F-FDOPA PET/CT Uptake Parameters Correlate with Catecholamine Secretion in Human Pheochromocytomas. Neuroendocrinology 107:228-236.

Croise P, Brunaud L, Toth P, Gasman S, Ory S (2017) Inhibition of Cdc42 and Rac1 activities in pheochromocytoma, the adrenal medulla tumor. Small GTPases 8:122-127.

Croise P, Houy S, Gand M, Lanoix J, Calco V, Toth P, Brunaud L, Lomazzi S, Paramithiotis E, Chelsky D, Ory S, Gasman S (2016) Cdc42 and Rac1 activity is reduced in human pheochromocytoma and correlates with FARP1 and ARHGEF1 expression. Endocr Relat Cancer 23:281-293.