Liens fonctionnels entre système circadien et structures régulant l’éveil et le métabolisme énergétique

Responsables : Sylvie Raison & Etienne Challet


L’organisation temporelle entre espèces diurnes et nocturnes est marquée par une opposition de phase des comportements de prise alimentaire et du cycle veille/sommeil. Cette spécificité temporelle pourrait provenir de la manière dont les cibles intègrent les signaux circadiens et de la rétroaction de signaux internes vers l’horloge principale des noyaux suprachiasmatiques (SCN). Dans ce contexte, nous comparons, entre les rongeurs nocturnes et diurnes, l’organisation temporelle des systèmes neurochimiques (sérotoninergique, noradrénergique, orexinergique). Ces systèmes, contrôlés par l’horloge suprachiasmatique et/ou qui rétroagissent sur elle, favorisent l’état de veille et régulent le métabolisme.
La désynchronisation circadienne induite par exemple par le travail posté ou le chronique jet-lag a été associée à une augmentation des risques métaboliques (obésité, diabète) et à des perturbations du sommeil, ce qui a conduit au concept de « chronobésité ». Ainsi, nous analysons les conséquences des altérations de l’éveil (privation de sommeil, éveil comportemental ou exercice forcé), et du métabolisme (alimentation déséquilibrée, stress oxydatif) ainsi que les effets du jet-lag chronique sur l’horloge suprachiasmatique et les horloges secondaires chez le rongeur Arvicanthis (modèle diurne à l’instar de l’homme) et des rongeurs nocturnes (rats ou souris transgéniques).



Membres

Etienne Challet

Rosanna Caputo

Sylvie Raison

Collaborateurs

en partenariat avec Dominique Ciocca (Chronobiotron UMS3415)
François Criscuolo (IPHC, CNRS, Univ Strasbourg, F)
Johanna Meijer (Leiden Medical Center, NL)



Publications choisies

Jha PK, Bouaouda H, Gourmelen S, Dumont S, Fuchs F, Goumon Y, Bourgin P, Kalsbeek A, Challet E (2017). Sleep deprivation and caffeine treatment potentiate photic resetting of the master circadian clock in a diurnal rodent.
J Neurosci 37: 4343-4358.

Grosbellet E, Zahn S, Arrive M, Dumont S, Gourmelen S, Pevet P, Challet E*, Criscuolo F* (2015). Circadian desynchronization triggers premature cellular aging in a diurnal rodent. FASEB J 29:4794-4803.