Modulation et plasticité de l’inhibition spinale

Responsable : Perrine Inquimbert


Au sein du réseau de la corne dorsale, l’équilibre entre l’excitation et l’inhibition joue un rôle critique dans l’intégration des informations nociceptives. Deux des mécanismes connus pour rompre cet équilibre lors du développement de douleurs chroniques sont une activation accrue des récepteurs NMDA et une diminution de la transmission synaptique inhibitrice. Bien que ces 2 mécanismes aient été bien étudiés séparément, peu d’informations sont disponibles sur leur interaction. L’objectif de ce projet est d’étudier la modulation et la plasticité de la transmission synaptique inhibitrice sous le contrôle de l’activation des récepteurs NMDA et de comprendre le rôle de ces processus dans le développement et le maintien des douleurs chroniques.


Membres


Benjamin Léonardon

Louise Vial